1ere Chaîne d'information

2nd chaîne d'information

Introduction
Acquérir
Traiter
Communiquer

Chaîne d'énergie

Bilan électronique


 

Acquérir

 

Le Max 232 s'impose de lui-même quand nous avons décidé d'utiliser le port série. Il permet de réaliser des liaisons RS232 et des interfaces de communications, il amplifie et met en forme l'entrée de type MOS (variant entre 12/12V) pour qu'en sortie, on obtienne du TTL qui permet d'alimenter le pic.

 

On peut noter que le Max 232 est un composant de type asynchrone, c'est à dire qu'il transmet les données trame par trame comme il les reçoit, ce qui nous obligera à réaliser un programme qui teste de manière continue l'entrée du pic alors qu'avec une liaison synchrone il aurait suffit de tester à intervalles réguliers

 

On pourrait également imaginer une évolution du projet grâce au Max 232, car il permet également de passer du TTL au MOS, ce qui permettrait par exemple de renvoyer des informations délivrées par d'éventuels capteurs.

 

 

Le signal obtenu est donc maintenant adapté pour l'entrée du pic 16f84. Cependant, il faut prendre en compte le fait que le max232 inverse le signal pour la suite des tests. On peut observer la différence entre le signal envoyer par le port série, et le signal après son passage dans le Max 232:

 

 

On observe que le signal une fois inversé est à 1 lorsqu'il est au repos , car le -12V est associé au 5V.

 

page suivante